Le lâcher prise

Le lâcher prise

 

Voyanteflash lacher prise

Lorsque nous sommes impliqués dans un événement, nous nous oublions pour faire corps avec ce qui se vit. S’il s’agit d’une activité artistique ou d’un travail qui requiert toute notre attention, il est naturel de le faire. Par contre, si cela concerne une chose extérieure à nous, il n’est pas nécessaire de s’investir autant. C’est même déconseillé puisque nous agissons alors contre notre nature, en nous identifiant à ce qui arrive. Il n’existe aucun enjeu, aucun défi à relever. Par exemple, vous tombez en panne avec votre voiture sur une route de campagne. La ville la plus proche se trouve à vingt kilomètres et la circulation est quasiment inexistante. Au lieu d’enrager ou de vous effondrer et donc de vous assimiler à la panne, il vaut mieux prendre du recul. En adoptant une attitude détachée, le problème n’est plus insurmontable mais vite résolu. En plus, votre humeur n’est pas modifiée.

Faisons-nous confiance

Pour lâcher prise, il est nécessaire d’avoir confiance en soi pour ne pas céder à la peur ou à toute autre émotion négative. C’est une attitude juste et responsable. Nous devons avoir de la considération pour nous-mêmes. Dans le fond, nous savons que nous pouvons mener notre vie en toute quiétude, quoiqu’il arrive. Se faire confiance amène un relâchement des tensions dans le corps et l’esprit.

Source : Lâcher prise en 10 leçons – Frédérique Van Her et Marie-Laure Cuzacq

Date de dernière mise à jour : 09/08/2017